Catégories
On Air

L’émission du jeudi 9 juin 2016

[…] Ivre du bonheur d’avoir pété la gueule à ces bâtards d’anglais, à ces fiottes de russes et, plus généralement, à tous ces salauds d’étrangers, la Salle 101 fête le sport dans tout ce qu’il a de plus beau, de plus rassembleur et de plus fraternel en parlant d’Évolution et d’Innocence, deux excellents films de Lucile Hadzihalilovic, sans oublier Le club des punks contre l’apocalypse zombie, roman shakespearien du très recommandable Karim Berrouka, et Un chant de pierre, roman du toujours aussi bon, mais toujours aussi mort, Iain Banks. On va gagner.

« Saint-Thomas n’a jamais perdu de vue que l’eidos, la species, n’était qu’une version détournée de la réalité en raison raisonnée », affirme Ludwig Feuerbach, après la deuxième mi-temps.


Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.