L’émission science-fictionnesque – Sur Fréquence Paris Plurielle – 106.3
category: On Air
tags:

[…]Déjà bronzée pour préparer son Beach Body, la Salle 101 soulève quelques kilos de livres pour ton plus grand plaisir. Star Trek Discovery, série à la con au-delà du lamentable. La parabole des talents, roman traduit à la hache d’Octavia Butler. Ormeshadow, chose vachement bien de Priya Sharma. Eh ouais, yes man.

« Et sinon, c’est quoi ce son de merde ? » s’interroge RMD en écoutant l’émission pour la première fois depuis trois ans.

category: On Air
tags:

[…] Prête à faire l’éloge de la sécurité en toute circonstance, la Salle 101 te matraque de bonnes choses, juge plutôt : Les feux de l’orchidée, incroyable roman par Rikki Ducornet. Altlife, bande-dessinée choupinette de Falzon et Cadène. Le jour où l’humanité a niqué la fantasy, le nouveau roman de Karim Berrouka. Alors, content.e ?

« Ah nan mais téma le roman », bafouille un auteur de science-fiction à la radio.


category: On Air
tags:

[…] Entièrement hydroalcoolisée, la Salle 101 titube, bafouille, mais reste digne en évoquant plus choses de nature à t’éclairer intellectuellement : Étoiles, une histoire de l’univers en cent astres, ouvrage scientifique de Florian Freistetter. Nuit de fureur et La cabane du métayer, deux romans hyper yeah de Jim Thompson. Le premier souper, roman fayot d’Alexander Dickow. Ah ah ah ah ah ah ah ah.

« La SF, c’est pas pour les filles », claironne un lecteur de SF, seul, dans son deux pièces sordide.

category: On Air
tags:

[…] Habituée des vortex temporels dont elle se rit, la Salle 101 te propose une émission kantienne et incompréhensible, comme il se doit. La chose en soi, roman à tomber d’Adam Roberts. Flammes, roman très bien bon de Robbie Arnott. Écrire son premier roman en dix minutes par jour, manuel de David Meulemans. Hop hop hop.

« L’élégance, ça se travaille« , explique un illustrateur des éditions du B.

category: On Air
tags:

[…] Fière de l’héritage de sa brillante nation, la Salle 101 reçoit sa deuxième injection et te parle de choses totalement folles de ouf : Gnomon, diptyque tout fait génialement super de Nick Harkaway. La parabole du semeur, roman exceptionnel d’Octavia Butler. Wake Up America, bande-dessinée vouée à éveiller ta conscience politique de Lewis & Powell. Hop ? Allez, hop.

« Nan mais l’avenir, c’est la Fantasy », clame un auteur de fantasy française lors d’une réunion Zoom.

category: Nouveau
tags:

[…] scandalisée par l’acharnement judiciaire envers son président de toujours, son président de coeur, la Salle 101 consent néanmoins à t’éclairer intellectuellement : Novice, roman raté d’Octavia Butler. Un souvenir nommé empire, roman de SF grosse d’Arkady Martine. Genèse de la cité, roman youkiesque de N. K. Jemisin. Chouette, non ?

« T’sais quoi, au bout d’un moment, t’sais plus », explique un blogueur SF après avoir reçu un livre de la collection Outrefleuve.

category: Interviews
tags:

[…] indignée par la mort de Michel Sardou qui laisse la nation orpheline, la Salle 101 t’offre néanmoins un authentique moment de plaisir, en compagnie de Luvan, autrice d’Agrapha (entre autres), qui a la bonté de se connecter avec toi, public, oui, toi, pour t’expliquer son roman. Alors, bon, hein, bon.

« Moi je trouve que les photographies nettes, c’est surfait », prétend L, autrice islamo-gauchiste.

category: On Air
tags:

[…] Galvanisée par la perspective de voter en 2022 entre l’extrême-droite molle et la droite dure, la Salle 101 te propose un programme politique espiègle et joyeux, en accord avec ses idéaux EN PRÉSENTIEL : L’accident de chasse, bande dessinée méconnue de David Carlson et Landis Blair. Chroniques de la rue du repos, recueil de poésies du Tampographe Sardon. Utopia Avenue, le nouveau (iiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiih) roman de David Mitchell (iiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiih). Yes man.

« Je ne suis pas qu’écrivain de science-fiction politique, je suis aussi coach en habillement pour les amateurs du genre », explique Jean B.

category: On Air
tags:

[…] scandalisée par le mauvais procès fait à la police dans son ensemble, la Salle 101 coiffe son béret de milicien et te propose une nouvelle fournée d’oeuvres de qualité, conçues pour te plaire en allégeant tes doutes et ta peine : Bouquet final, recueil de poésie tout à fait divertissant de Nicolas Gey. Princess Bride, un livre de William Goldman dont tu connais l’adaptation cinématographique. Le long des ruines, bande-dessinée choupinette de Jérémy Perrodeau. Hop ? Allez, hop.

« Chsé pas, en SF on est paranos tsé », murmure une autrice de fantasy française, ivre morte dans un festival, alors que personne ne l’écoute.

category: On Air
tags:

[…] barricadée chez elle avec un tonneau de grappa, deux caisses de cartouches et un bidon d’essence sans plomb 95, la Salle 101 attend la fin du monde avec sérénité, tout en trouvant le temps de te proposer un programme plaisant et divertissant, pour ton plus grand plaisir : 1984, adaptation BD d’un petit roman pas du tout d’actualité, par Fido Nesti. Briseurs de grève, roman de Valerio Evangelisti. Voyager dans l’invisible, travail de ouf de Charles Stépanoff. Alors, tu es content.e ?

« L’important, dans la SF, c’est de proposer du rêve », s’emporte Romain L. après avoir rasé son crâne pour masquer sa calvitie.