L’émission science-fictionnesque – Sur Fréquence Paris Plurielle – 106.3
category: On Air
tags:

[…] une émission un peu spéciale, principalement composée de Gérard Abdaloff te parle™ et de musique déviante, avec plusieurs trucs supplémentaires, suite à la pénurie d’essence qui endeuille notre beau pays. Heureusement, tout est rentré dans l’ordre.

« Le pétrole, moi j’aime ça », affirme Jean-Claude D.

category: On Air
tags:

[…] Horrifiée par l’incurie gouvernementale incapable de faire face à quelques poignées d’ordures gauchisantes décidées à ruiner la France en particulier et la civilisation en général, la Salle 101 t’offre la douce voix de Jules Abdaloff, revenu de son exil kolymesque pour te parler de l’expo Brecht Evens à Paris. Accessoirement, la Salle 101 parle de Happy Valley, série diffusée sur https://thepiratebay.cd, de Allison, nouveau roman du trop rare Laurent Queyssi, Défaite des maîtres et possesseurs, roman chelou zarbi tu vois de Vincent Message. Halte à la chienlit.

« Champagne ! » Lance Martin B.

category: Nouveau
tags:

[...] toi qui croyais Gérard Abdaloff exilé au fond de la France pauvre, ah ah ah, pauvre fou, Gérard Abdaloff claque ta thune à Miami, se vautre dans la coke et les piscines de dollars, conduit des grosses voitures pleine de prostitué(e)s sur la banquette arrière, mais trouve quand même le temps de te passer un coup de fil pour te parler de Clive Barker. Alors ? Merci qui ?

category: On Air
tags:

[…] sereine, apaisée comme la France, la Salle 101 te parle de Carlos Zanon (J’ai été Johnny Thunders), de Robert Charles Wilson (Les affinités), et de Philip K. Dick (Le maître du haut-château, le livre ET la série). Avoue, tu es sans voix.

« La science-fiction, c’est une sorte de stérilet de l’âme, en fait », affirme Christine B.

category: On Air
tags:

[…] Après quelques jours de repos bien mérité au Panama, la Salle 101 revient en pleine forme, au meilleur de sa vigueur royalo-collectiviste. Dès lors, elle n’hésite pas à te parler de Mr Morgen, bande-dessinée ûber-chelou, croate et définitivement inscrite dans la lignée d’un Yama-Loka Terminus sous Spasfon™, de Ultimate Ultimex, bande-dessinée drôle pour peu qu’on soit doté d’un sens de l’humour drôle, et de Welcome to Night Vale, podcast bizarro-cosmico-pas-mal à la déclinaison livresque. Avec tout ça, ma bonne dame, le temps se réchauffe enfin.

« J’ai mal quand je vois l’injustice du monde », gémit Jean-Luc L.