L’émission science-fictionnesque – Sur Fréquence Paris Plurielle – 106.3
category: On Air
tags:

[…] Ivre d’hydroalcool, transfigurée par la joie et l’amour, la Salle 101 repart comme en 40, bien décidée à en coller une bonne à ces salauds de boches. La preuve, elle chronique tout un tas de truc déments, Le prieuré de l’oranger, Fantasy faussement féministe et vraiment néo-libérale de merde de Samantha Shannon, Tenet, vrai film débile pour niais de Christopher Nolan. Hop, et voilà c’est reparti !

« Nan, mais tu vois, je trouve que ça s’est vachement ramolli, la Salle 101″ se plaignent les membres du déjeuner du lundi, à l’enterrement d’un ami.

category: Bientôt
tags:

[…] Public de feu, public d’amour, public sensuel, public moite, MERCI pour tes nombreuses cartes postales qui nous touchent, nous émeuvent, nous bouleversent parfois, nous poussent à t’offrir une nouvelle saison plus belle, plus fun, plus hydroalcoolisée, à partir du jeudi 10 septembre, avec un enregistrement le mardi 8 septembre, même endroit même heure. Viens nu, public, viens comme tu es, apporte ta joie, ton flegme, ton bon goût, ton exigence littéraire (donc pas le dernier roman de Jean Baret, merci), ta subtilité et ton intelligence. Viens.

category: On Air
tags:

[…] Déjà nue, déjà plongée dans l’eau cristalline d’une crique paradisiaque à Nassau, la Salle 101 prend quand même le temps de te proposer la dernière émission de l’année, avant de te donner rendez-vous le mardi 1er septembre pour la dix-huitième saison. Eh ouais, frère, toi-même tu sais. En attendant, voici : Le chien noir, roman super cool de Lucie Baratte. Bone, bande-dessinée super yeah de Jeff Smith. Ultimex Strip-Club, bande-dessinée moyenne de Gad. Open Bar, tome 2, bande-dessinée drôle de Fabcaro. Allez, profite de la canicule dans ton HLM à Paris.

« Bon mais alors y a qui dans la Red Team, j’y suis ou pas ? » s’inquiète Catherine D.

categories: Interviews, On Air
tags:

[…] Prête à toutes les compromissions, la Salle 101 interviewe Léo Henry au sujet de son nouveau roman Thecel, paru chez Folio SF, tout en parlant d’Intraitable, bande-dessinée sud coréenne de Choi Kyu Sok. N’est-ce pas sublime ? N’est-ce pas magnifique ? N’es-tu pas content.e ?

« Je lis Léo Henry, et c’est bon pour mon teint », affirme Brice H.

category: On Air
tags:

[…] Défigurée par la gloire, la Salle 101 te parle de la nouvelle sensation sensationnelle du moment sensass’ de la littérature pauvre, mais bath (Galeux, roman de Stephen Graham Jones), sans oublier la nouvelle hypitude de la série de ouf (Tales of the loop), en passant par la classe du ouf guedin classique qu’on comprend pas (La survie de Molly Southborne, de Tade Thompson). Hop hop hop !

« Mais allez vous faire enculer avec votre émission de merde » proteste François F.

categories: Interviews, On Air
tags:

[…] Avec certes un peu de retard, mais qu’est-ce qu’une petite quinzaine de jours à l’échelle d’une montagne, la Salle 101 te livre l’interview de Claire Duvivier, dans laquelle tu entendras la lauréate du Grand Prix de l’Imaginaire 2021 parler de son premier roman, Un long voyage, à deux personnes saoules et remarquablement hors de propos. Une sorte de quintessence de Salle 101, en fait. Allez, clique.

« C’est marrant, quand on tape dragon + fantasy + guerre, ben ça ne ressemble pas du tout à mon roman », prétend Claire D.

category: On Air
tags:

[…] Fidèle à sa réputation de gentillesse et d’impartialité folle, la Salle 101 parle du nez pour évoquer des choses hyper yeah, comme le premier roman de Claire Duvivier, Un long voyage, premier roman, premier chef d’oeuvre qui laisse derrière lui la totalité de la production fantasyste francophone (qui peut aller se rhabiller pour l’année, du coup), mais aussi une série anglaise avec du sang qui s’appelle Gangs of London, sans oublier un peu de littérature allemande, avec Daniel Kellmann et Le roman de Tyll Ulespiègle. Voilà.

« Bon ben cette année du coup, on est en vacances, hein », bredouille le jury du Grand Prix de l’Imaginaire.

category: On Air
tags:

[…] Heureuse de constater que le monde retrouve sa saine course au profit, la Salle 101 met les bouchées doubles pour t’offrir plus de choses, plus de joie, plus de vie. Crank, un film pathétique et misérable qui prétend être formidable, un peu comme la littérature française, en fait. Ex Machina, de Brian Vaughan et de Tony Harris, bande-dessinée en cinq volumes. Voilà.

« Le Point, c’est un journal progressiste, je vois pas où est le problème », affirme un blogueur tout content d’avoir reçu un SP.

category: On Air
tags:

[…] En cette belle journée ensoleillée où l’amour le dispute à la joie, la Salle 101 met son paréo, son maillot de bain et ses claquettes pour t’offrir quelques éléments culturels conçus pour ton plaisir et ta joie: The once and future king, roman arthurien youpiesque de Terence White. Capucin, une trilogie dessinée et tout aussi arthurienne ou pas de Florence Dupré La Tour. Le tout avec quelques mots d’Odile concernant la traduction d’un petit roman que personne ne connait, 1984. Et voilà.

« Je c pa g regardé un film avec Jason Statham et apré je c pa », balbutie Philippe D.


category: On Air
tags:

[…] Heureuse et nue dans son bain, la Salle 101 aime t’apporter sa richesse d’esprit pour divertir ton existence précaire, hantée par la police et les recouvrements. Juge plutôt : The Terror, un livre, mais aussi une série pas trop naze. Notre part de nuit, roman d’horreur argentin chefdoeuvresque pas encore traduit mais bientôt, de Mariana Enriquez. BoJack Horseman, série animée existentielle chaude, chaude, chaude. Tout ceci t’émoustille, avoue.

« Ya pas à dire, la Fantasy, ça rapporte » susurre un éditeur à sa stagiaire.