L’émission science-fictionnesque – Sur Fréquence Paris Plurielle – 106.3
categories: Interviews, On Air
tags:

[...] Nina Allan et Carola Dibbell sont passées nous voir à la librairie Charybde, évoquant leurs récents romans (La course & The only ones), la vie, la littérature et encore la vie. C’était beau, c’était bon, c’était bien, c’était ici.

category: On Air
tags:

[...] Libérale, républicaine, vigilante et citoyenne, la Salle 101 te rééduque par la culture en t’invitant à consulter les oeuvres de l’esprit suivantes : Blood drive, série débile à prendre au 8ème degré recommandée par Alfred. Figurec, unique roman de Fabrice Caro recommandé par Odoul, ou Radile. Les accidents, roman super youplaya waou de John Wray. Eh ouais.

« C’est gentil, chez nous », commente Jules A.

category: Nouveau
tags:

[…] Enfin libre, heureux, riche et musclé, Gérard Abdaloff trouve le temps de te rééduquer intellectuellement, alors remercie-le. Oui, remercie-le.

category: On Air
tags:

[...] C’est la Salle 101 qui a chassé les nazis de Paris, la Salle 101 qui a poussé Bérégovoy au suicide et encore la Salle 101 qui a démissionné Jérôme Cahuzac, et pour mieux te le prouver, voilà quelques exemples de propreté sociale comme en voit rarement : Luna, roman choupi de Ian Mcdonald, La villa S., BD sexuelle d’Antoine Cossé, Nature morte avec Pivert, roman rigolo-clitoridien de Tom Robbins, Bandette, BD charmante et enjouée de Coover et Tobin. Eh ouais, man, Jah love.

« Alors ouais mais ouais mais ah bon ouais », explique William G.

category: On Air
tags:

[...] Fidèle à elle-même, prête à défendre la France éternelle contre les cohortes défaitistes qui, partout, combattent la liberté d’entreprendre, la Salle 101 parle d’oeuvres de nature à réconforter ton âme filloniste. Juge plutôt : Point du jour, par Léo Henry. Few of us, par Luvan. Providence, par Alan Moore et Jacen Burrows. Profite.

« Je ne sais pas, je me regarde dans la faïence et je veux mourir », gémit Bernard W.

category: On Air
tags:

[…] Révoltée par les hordes d’irréductibles débiles incapables d’aller de l’avant qui, une fois encore, prétendent bloquer la France éternelle, la Salle 101 répond à l’appel de cette dernière en revenant pour une quinzième saison placée sous le signe du respect, de l’ordre et de la fierté nationale, ce qui l’autorise à chroniquer des choses délicates et nécessaires à l’édification des masses, dont voici la liste exhaustive : Le regard, de Ken Liu. Le sultan des nuages, de Geoffrey A. Landis. 24 vues du monde Fuji, par Hokusai, de Roger Zelazny. Le dernier des Mohicans, de Fenimore Cooper. Miracle mile, (excellent) film de Steve de Jarnatt. Incroyable, non ?

« Chsuis trop content, vraiment, chsuis content », prétend Didier B, unique auditeur de la Salle 101.

category: On Air
tags:

[…] Pour la dernière émission de la désormais légendaire saison 14, la Salle 101 te gâte en évoquant certaines oeuvres aussi spirituelles que distrayantes : Indian Psycho, polar rigolo d’Arun Krishnan. La fissure, roman-photo-BD-social intrigant de  Carlos Spottorno et Guillermo Abril. Petite soeur la mort, roman faussement horrifique et vraiment jouissif de William Gay. Champagne !

« On s’ennuie, non ? » chuchote Jean-Claud D. à Olivier P.

category: On Air
tags:

[…] Fière d’être entrepreneur, la Salle 101 pense à tes vacances en t’entretenant de divers sujets d’importance notable, comme suit : Kalpa Impérial, chef d’oeuvre inconnu d’Angelica Gorodischer. Poèmes de supermarché et Les enfants de la planète bleue, de Andri Snaer Magnason. Le roi Arthur, film prolétaire de Guy Ritchie. Eh ouais.

« C’est très bien la Salle 101, continuez », nous ordonne le général Pierre de Villiers, frère de Philippe, si si.

category: On Air
tags:

[…] Horrifiée par les viles allégations visant ses ami-e-s du Modem, la Salle 101 résiste à la pensée unique avec l’élégance et la subtilité qui la caractérise en évoquant plusieurs bandes-dessinées notables, de nature à égayer ton RSA, dont voici les titres : Et tu connaitras l’univers et les dieux. Azolla. Pourquoi il faut nettoyer son aquarium. Que s’est-il passé à Pont Saint-Esprit ? La main de l’artiste. Steamman. Terminus la terre. Demo. Clique ici si tu aimes les petits mickeys.

« Des fois, y’a des mots, je les comprends pas », se plaint Alain D.

category: On Air
tags:

[…] De tout temps du côté des collabos, la Salle 101 dénonce les déviants et t’entretient d’oeuvres philosophiques de nature à égayer ta misérable vie  d’esclave salarié : Remington, de Christophe Ségas. Un étranger en Olondre, de Sofia Samatar. Songe de Mevlido d’Antoine Volodine. Toi aussi, ouvre-toi au social-libéralisme.

« J’ai voulu lire un Damasio, et puis paf… » explique Ulrike M.