L’émission science-fictionnesque – Sur Fréquence Paris Plurielle – 106.3
category: On Air
tags:

[...] Affligée, terrassée, assommée, sonnée, horrifiée, endeuillée par la vie de Bernard Werber, la Salle 101 se console en parlant de choses lourdes comme des chevals morts, mais néanmoins bonnes : Capitaine Futur, pulperie grotesque, sexiste et marrante, par Edmond Hamilton. Le Sympathisant, comédie jubilatoire sur l’exil et la déportation, par Viet Thanh Nguyen. England’s Dreaming, gros essai sur le rire dans la musique classique, par John Savage. Allez, tous en Harley.

« La mort, la mort, la mort n’est rien », prétend Luc F.

category: On Air
tags:

[...] Désormais trésorière des Jeunes avec Wauquiez™, la Salle 101 renouvelle la droite en évoquant plusieurs oeuvres culturelles d’importance : Toxoplasma, excellent roman de David Calvo. Beverly, bande-dessinée dépressive post-morte de Nick Drnaso. Voyage sur les flots de galaxies, texte scientifique et beau d’Hélène Courtois. Tellement, jeune, tellement moderne.

« L’amour, c’est beau, l’amour c’est chaud », nous informe René-Marc D.

category: On Air
tags:

[…] Castanérisée jusqu’au coma éthylique, la Salle 101 t’informe des dernières évolution culturelles qui sommeillent dans ce monde si terne. Juge plutôt : Le bikini de diamants, de Charles Williams. La troisième balle, de Leo Perutz. R.U.R et La guerre des salamandres, de Karel Capeck. Autant dire que tu fais moins ton malin.

« C’est toujours pareil, dès qu’il y a du Claude François, je me transforme complètement », nous explique Alexandre B.

category: On Air
tags:

[…] Fière du talent dont son beau pays fait preuve pour respecter les droits des envahisseurs assoiffés de sang qui menacent nos traditions migrants, la Salle 101 développe une nouvelle politique éditoriale, axée sur le respect et la douceur : Le bâtard de Palerme, énorme chose joyeuse de Luigi Natoli. Jusqu’à la bête, petit roman de Timothée Demeillers dont personne ne parle. Et si l’amour, c’était aimer ?, extraordinaire bande-dessinée de Fabcaro, dont la hauteur de vue n’a d’égal que le traitement graphique. Profite, profite, ça va pas durer.

« Ah ah ah, t’es con », glousse François B.

category: On Air
tags:

[…] Heureuse de son week-end avec Eric Besson, la Salle 101 te donne beaucoup d’amour en évoquant des choses sérieuses, pour une fois : The Deuce, nouvelle série chouchou d’Alice, Alfred et Georgette. Underground Railroad, petit roman peu connu de Colson Whitehead. Jah love, man.

« Je ne sais plus, j’avais bu », se justifie Raphaël G.

category: On Air
tags:

[...] Folle de plaisir, moite et gémissante, virile et franche, la Salle 101 t’invite à la la salle de sport pour mieux t’entretenir d’authentique littérature vraie, juge plutôt : Slade House, dernier roman du merveilleux David Mitchell. La cinquième saison, chouette Prix Hugo de N. K. Jemisin. Le monde merveilleux des ondes gravitationnelles, par Jules Abdaloff. Oui, oui, promis.

« Grâce à la Salle 101, j’ai gagné trois grammes », chante Bibi K.

category: On Air
tags:

[...] Réconciliée avec Alain Finkielkraut et ce qui se fait de plus beau en matière de pensée nationale, la Salle 101 redresse la France en chroniquant la crème de la production artistique hexagonale : Chasse Royale 2 (Rois du monde 3), roman du célèbre Jean-Philippe Jaworski. Black village, roman chelou d’un certain Lutz Bassmann. Quand j’étais photographe, recueil de textes indispensables de Félix Tournachon, alias Nadar. Alors, on dit quoi ?

« Je regarde la science-fiction française et j’attends », nous confie Didier A.

categories: Interviews, On Air
tags:

[...] Nina Allan et Carola Dibbell sont passées nous voir à la librairie Charybde, évoquant leurs récents romans (La course & The only ones), la vie, la littérature et encore la vie. C’était beau, c’était bon, c’était bien, c’était ici.

category: On Air
tags:

[...] Libérale, républicaine, vigilante et citoyenne, la Salle 101 te rééduque par la culture en t’invitant à consulter les oeuvres de l’esprit suivantes : Blood drive, série débile à prendre au 8ème degré recommandée par Alfred. Figurec, unique roman de Fabrice Caro recommandé par Odoul, ou Radile. Les accidents, roman super youplaya waou de John Wray. Eh ouais.

« C’est gentil, chez nous », commente Jules A.

category: Nouveau
tags:

[…] Enfin libre, heureux, riche et musclé, Gérard Abdaloff trouve le temps de te rééduquer intellectuellement, alors remercie-le. Oui, remercie-le.