L’émission science-fictionnesque – Sur Fréquence Paris Plurielle – 106.3
category: On Air
tags:

[…] toujours prête à soutenir le ministère de l’intérieur, même quand il mange ses propres excréments en donnant l’impression de trouver ça bon, la Salle 101 se fait subtile à son tour en chroniquant des choses de qualité : Collisions par temps calme, nouveau roman super youpi de Stéphane Beauverger. Piranèse, roman sans plus de Susanna Clarke. Sur la route d’Aldébaran, roman super auquel on comprend rien d’Adrien Tchaikovsky. Hop ? Allez, hop.

« Dans la SF, ce qu’il faut, tu vois, c’est du symbole », affirme la blogosphère SF en s’autocongratulant.

category: On Air
tags:

[…] Galvanisée par le regard si doux de Gérald Darmanin, la Salle 101 célèbre le beau, le vrai, le juste : La ville dans le ciel, roman de Chris Brookmyre. Les rêves qui nous restent, roman de Boris Quercia. Le congrès de futurologie, roman de Stanislas Lem. Ouf, nan ?

« Quand t’écris de la SF, ça excite les meufs », prétend un auteur de SF français, avant de se rappeler qu’il est seul chez lui, avec ses problèmes de peau.

category: On Air
tags:

[…] Heureuse de célébrer la branlée qu’elle a mis aux boches, la Salle 101 chronique quelques romans patriotiques pour mieux éclairer ton intérieur, juge plutôt : Notre part de nuit (oui, encore), gros roman de Mariana Enriquez. Comme ce monde est joli, recueil de Karen Joy Fowler traduit par des gens qu’on connaît pas. 84K, excellent roman de Claire North. Ouf guedin, non ?

« La SF, à un moment donné, faut arrêter», balbutie Fabrice C. après sa troisième coupe de mauvais champagne au salon du livre.


categories: Interviews, On Air
tags:

[…] Sereine et joyeuse, modérément ivre mais totalement enthousiaste, la Salle 101 interviewe Claire Duvivier et Guillaume Chamanadjian à propos de leur commune hexalogie, La tour de garde, tout ça en plein milieu de la libraire Le Merle Moqueur, à paris (arrondissement pauvre), devant un public conquis, médusé, stupéfait, emballé. Dire que tu as raté ça, ah ah ah ah ah allez clique.

« C’est super bien les Utopiales », affirme Roland L, après avoir chopé le Covid pour la troisième fois.