L’émission science-fictionnesque – Sur Fréquence Paris Plurielle – 106.3
category: On Air
tags:

[…] En cette belle journée ensoleillée où l’amour le dispute à la joie, la Salle 101 met son paréo, son maillot de bain et ses claquettes pour t’offrir quelques éléments culturels conçus pour ton plaisir et ta joie: The once and future king, roman arthurien youpiesque de Terence White. Capucin, une trilogie dessinée et tout aussi arthurienne ou pas de Florence Dupré La Tour. Le tout avec quelques mots d’Odile concernant la traduction d’un petit roman que personne ne connait, 1984. Et voilà.

« Je c pa g regardé un film avec Jason Statham et apré je c pa », balbutie Philippe D.


category: On Air
tags:

[…] Heureuse et nue dans son bain, la Salle 101 aime t’apporter sa richesse d’esprit pour divertir ton existence précaire, hantée par la police et les recouvrements. Juge plutôt : The Terror, un livre, mais aussi une série pas trop naze. Notre part de nuit, roman d’horreur argentin chefdoeuvresque pas encore traduit mais bientôt, de Mariana Enriquez. BoJack Horseman, série animée existentielle chaude, chaude, chaude. Tout ceci t’émoustille, avoue.

« Ya pas à dire, la Fantasy, ça rapporte » susurre un éditeur à sa stagiaire.

category: On Air
tags:

[…] Désormais de gauche, altermondialiste et militante sur Mastodonte pour prêcher la décroissance, la Salle 101 revient aux fondamentaux avec différentes petites choses chevelues et sales : Tamanoir, fantasy animalière policière de Jean-Luc André d’Asciano. Pike, roman noir bancal de Benjamin Whitmer. Eau Douce, roman fantastique et nigérien d’Akwaeke Emezi. Ouf ouf ouf.

« J’ai envie de renouveler la SF politique française », nous explique un auteur pauvre, assis sur un parquet.

category: On Air
tags:

[…] ENFIN libérée de l’infâme Raoul, la Salle 101 profite du coup d’état pour saluer la présence d’un nouveau cousin, Jean-Michel Abdaloff, venu parler d’un roman Goncouresque : Pélagie-la-Charette, d’Antonine Maillet. Ce qui n’empêche pas Fabiola Abdaloff de parler de Mexique, de machettes et de drogue. Et de moustache. La série Narcos, donc. Entre autres. Quant à Yégor, isolé dans sa campagne est-allemande, il nous parle de la série polonaise Le Sorceleur. Tout ceci est tout à fait fou.

« La Salle 101, je m’y sens bien », explique Jean-Michel A.