L’émission science-fictionnesque – Sur Fréquence Paris Plurielle – 106.3
category: On Air
tags:

[…] Bien d’accord avec son ministre de l’intérieur pour intégrer des policiers dans chaque classe de collège, la Salle 101 clôt le premier cycle de sa nouvelle saison en évoquant plusieurs petites choses qui valent le coup : Lykaia, nouveau roman de DOA, Et j’abattrai l’arrogance des tyrans, texte de Marie-Fleur Albecker. Things Explainer, chose bizarre mais joyeuse de Randall Munroe. Tout à fait yeah .

« Le désert, c’est bien, on peut y réfléchir sur la vigueur de la littérature française », affirme la famille d’Alfred A.

category: On Air
tags:

[…] Décidément requinquée par la nomination de son grand ami Castaner à l’intérieur, la Salle 101 ratonne à tout-va en t’offrant une émission entièrement consacrée à la bande-dessinée, oui, tu as bien lu, cette sous-littérature pour vendéens et déficients mentaux, dont tu te délectes assez souvent, avoue-le : Les Rigoles, nouveau chef-d’oeuvre de Brecht Evens, Héroïque Fantasie, nouveau chef d’oeuvre d’Olivier Texier, Moi ce que j’aime c’est les monstres, nouvelle boursoufflure du service marketing de M. Toussaint Louverture. Allez, zou, oui, zou.

« La bande-dessinée, j’aime bien ça, moi », déclare François F.

category: On Air
tags:

[…] scandalisée au-delà de l’exprimable par l’inique mise en examen de Marine Le Pen dans un procès médiatique qui rappelle les heures les plus sombres de l’Union Soviétique, la Salle 101 célèbre le souvenir du SAC et du joyeux temps des colonies en chroniquant diverses petites choses allant du drôle au moins drôle, en fonction de tes centres d’intérêt : Empire des chimères, roman super youpi d’Antoine Chainas. Les excursions de l’écureuil, roman islandais sur les écureuils de Gyrdir Eliasson. Shin Sekai Yori, roman univers japonais particulièrement chelou. Alors ? Tu es content-e ?

« La science-fiction française est une autoroute à cinq voies, très ensoleillée », prétendent les directeurs de collection après sept coupes de mauvais champagne.


category: On Air
tags:

[…] Rassérénée par la fermeté d’Emmanuel Macron à l’égard de l’indispensable Gérard Collomb, la Salle 101 célèbre l’état de droit en évoquant certaines oeuvres susceptibles de te divertir : Way Inn, roman de Will Wiles. Les cieux pétrifiés, de N.K. Jemisin. Les derniers mots, de Tom Piccirilli. Alors, hein ?

« La SF est le véhicule littéraire du futur », s’enthousiasment les organisateurs du Festival des Utopiales.