L’émission science-fictionnesque – Sur Fréquence Paris Plurielle – 106.3
category: On Air
tags:

[…] ivre de terreur, traumatisée par les rapports sexuels entre Nicolas Sarkozy et Mouammar Kadhafi, la Salle 101 vote Alain Juppé et te parle de choses importantes pour souligner son propos : Watership Down, roman de fantasy avec des lapins de Richard George Adams, F, d’Antonio Kzykrqwyzssky Xerxenesky, roman sur l’art, Orson Welles et la mort, sans oublier Un yankee du Connecticut à la cour du roi Arthur, roman satirique rigolo funky de Mark Twain. En sus, Raoul t’offre une petite sélection des sorties du mois, dans laquelle tu trouveras aussi des trucs avec du sperme. Avoue, ça donne envie de cliquer, pas vrai ?

« Dance, sokadance, sokadance, dance, sokadance », explique Alfred A.

category: On Air
tags:

[…] Heureuse de son héritage gaulois, harkis et bulgare (si, si), la Salle 101 s’offre quelques envolées lyriques du plus bel effet en chroniquant Tokyo Vice, autobiographie japonaise de Jake Adelstein, Lud-en-brume, de Hope Mirrless, roman de fantasy anticipatrice, Station Eleven, roman super génial qui déchire d’Emily Saint-John Mandel. De quoi te nourrir toute une semaine, n’est-ce pas ?

« Ce qui compte, dans la littérature, c’est l’amour », soutient Ken L.

category: On Air
tags:

[…] Alors que la chienlit casquée judéo-macçonnique arpente une nouvelle fois le pavé pour saccager les magasins des honnêtes travailleurs, la Salle 101 collabore de bon coeur avec l’occupant en évoquant des oeuvres susceptibles de heurter la sensibilité du jeune public : Nuit mère, roman curieux de Kurt Vonnegut. Carnet du Pérou, chose dessinée drôle de Fabcaro. Dernier train pour Busan & The strangers, films de genre sud-coréens. Allez la troupe, allez.

« Mourir, mourir et ne jamais renaître », soupire l’humanité consternée.

category: On Air
tags:

[…] En cette année placée sous le signe de l’élévation politique et de la collaboration entre les partis, la Salle 101 fait sa rentrée. Avec flamme et fougue, mais c’est habituel, elle parle d’Arslan, roman bizarre de M.J. Engh, d’Un parfum de Jitterbug, roman avec des betteraves de Tom Robbins, ainsi que de L’abominable Charles Christopher, bande-dessinée très yéhéé de Karl Kerschl. Yes man, j’ai une beuh telmor.

« Parfois, mais c’est illusoire, j’espère ranimer le cadavre de la Science-fiction, » nous explique Jean-Kévin B.