L’émission science-fictionnesque – Sur Fréquence Paris Plurielle – 106.3
category: Rien à voir
tags:

[...] La Salle 101 instaure un deuil de quinze jours en l’honneur de Christophe de Margerie. En conséquence, reprises des enregistrements au Bar à Mines dès le mardi 11 novembre 2014, sauf que pas de bol, le mardi 11 novembre 2014, la Salle 101 instaure un deuil d’un soir en l’honneur des 18,6 millions de morts de la Première Guerre Mondiale, d’où la reprise des enregistrements le mercredi 12 novembre, comme d’habitude, mais mercredi, donc. Compris ?

« 18,6 millions de morts, quand même, ça donne faim », explique Jérôme N.

categories: Interviews, On Air
tags:

[...] enfin libérée du carcan des représentations picturales traditionalistes, la Salle 101 s’oriente désormais vers le street art, en compagnie de Codex Urbanus, dont les liens occultes avec les Anciens sont connus. Si tu penses qu’au long des ères peut mourir même la mort, clique ici.

« La décoration, c’est un truc viscéral », susurre Rosa A.

category: On Air
tags:

[...] finalement contente d’apprendre que le monde va mieux quand on laisse le marché s’autoréguler, la Salle 101 donne carte blanche à Benjamin Mayet pour nous parler de son adaptation théâtrale de La zone du dehors, d’un certain Alain D., tout en laissant Jules nous livrer une chronique tout à fait passionnante d’un essai presque science-fictionnesque, Le Capitalisme à l’assaut du sommeil, par Jonathan Cracry. Qui, à part la Salle 101, t’en offre autant chaque semaine, hein, qui ?

« Je regarde le ciel et je vois l’espoir », murmure Aline B.


category: On Air
tags:

[...] folle de joie, dépravée, hystérique, la Salle 101 te parle de choses à la fois diverses et importantes. Mange tes morts, un film avec des voleurs, pardon, avec des gitans. Prague, faubourg Est, un premier roman de Timothée Demeillers. Le paradis des autres, roman-poème de Joshua Cohen. Le livre de l’eau, roman-mensonge de Limonov. Et avec ça, tu vas encore voter Le Pen en 2017 ?

« Je ne sais pas ce qui s’est passé… j’ai écouté la Salle 101, et puis soudain… » marmonne Mlle L.

category: On Air
tags:

[...] Fidèle à ses principes d’excellence chaque jour renouvelés, la Salle 101 a bel et bien interviewé l’artiste protéiforme Acuti, dont les propos réjouissants ensoleilleront évidemment ta semaine. Ne nous remercie pas.

« L’important, c’est l’ordre », insiste Alice A.