L’émission science-fictionnesque – Sur Fréquence Paris Plurielle – 106.3
category: On Air
tags:

[…] Ivre morte, seule dans le désert, dégoûtée par l’éviction de François Fillon, la Salle 101 se requinque avec Nicolas Sarkozy, te parle de cinéma avec des pseudo-poulpes extraterrestres (Premier Contact), de Livre Dont Vous Êtes Le Héros pour adultes (La maison des épreuves, de Jason Hrivnak) et de déprime québécoise (The Main, de Trevanian). De quoi affronter mai 2017 avec sérénité et joie.

« Honnêtement, franchement, de toi à moi, à quoi bon, hein, à quoi bon ? » marmonne Didier B, seul dans le métro.

category: On Air
tags:

[…] Bien décidée à avoir elle aussi sa ration de matraque accidentelle, la Salle 101 fait de son mieux pour t’apporter culture, art de vivre à la française et droits de l’homme en évoquant plusieurs oeuvres notables, voire utiles : Au-delà du gouffre, recueil de nouvelles de Peter Watts. La viande des chiens, le sang des loups, roman sombre et social de Misha Halden. Des documentaires à la pelle de Frederick Wiseman, réalisateur fascinant aux grandes oreilles. Profite, profite, ça ne va durer.

« La SF, c’est un symbole, la SF, c’est une façon nouvelle de voir le monde, la SF, j’en veux », nous explique Alfred A.

category: On Air
tags:

[…] Après avoir bu un café avec Pénélope dans son beau bureau à l’assemblée, la Salle 101 assume ses actes en évoquant des oeuvres saines et fraîches, de nature à raffermir la morale du peuple : Gotham, série proto-fasciste à tendance molle disponible en téléchargement illégal un peu partout. Brouillards Toxiques, essai d’Alexis Zimmer frais et joyeux. La main gauche de la nuit, oeuvre maîtresse d’Ursula k Relou, pardon, Ursula K. Le Guin. Complètement fou, non ?

« Je ne comprends pas, je ne comprends plus », gémit Raoul A.

category: On Air
tags:

[…] désormais joyeuse dans son ultralibéralisme assumé, la Salle 101 fête la joie, l’avenir et le bloc béton en parlant de plusieurs oeuvres qui comptent, de celles qui changent les destins, redressent les nations et renvoient les pauvres à l’usine. Malicia, joli roman barré-chelou de Leandro Avalos Blacha, Adar, conglomérat francophone d’auteurs masqués qui achèvent l’oeuvre entamée par Léo Henry et Jacques Mucchielli, The Young Pope, série post-fasciste et pop-esthétique de Paolo Sorrentino. Eh ouais, man, trop hype.

« Je ne sais pas, je ne sais plus, j’étais saoul », prétend Eldar F.

category: On Air
tags:

[…] Pour sa première émission de l’année, la Salle 101 assume son macronisme et te propose plusieurs choses d’obédience néo-libérale pour accompagner chaleureusement ta misérable existence : Winschluss, Trondheim et Vatine question BD, Anna Starobinets question romans & recueils de nouvelles, et les sorties du mois, belles et bonnes pour tes yeux. Toute cette joie, tout cette joie.

« Le réchauffement climatique, ça a du bon », nous explique Jean-Kévin R, cul de jatte.


categories: Interviews, On Air
tags:

[…] équipées d’un magnétocassette Grundig autoreverse, d’un microphone Bontempi et d’une BASF 60 minutes au chrome, Odile et Georgette ont posé tout un tas de questions déviantes à la petite collection Dyschroniques, aimablement hébergée aux éditions du Passager Clandestin, qui propose des livres beaux et bons, tout ça au fond du donjon de la librairie La Dimension Fantastique. Clique-donc ici et sois content, oui, sois content.

category: On Air
tags:

[…] Pour sa dernière émission de l’année, la Salle 101 te gâte, te flatte, te caresse, te masse, te propose de voter pour elle aux primaires, te parle de Black Mirror, de l’Amérique défaite (Packer) et du Problème à trois corps (Liu Cixin). Alors, alors, hein ?

« Bonne année connard ! », nous souhaite Bruno P.

category: On Air
tags:

[…] Toujours en marche, prompte à faire la rupture avec Nicolas, la révolution avec Emmanuel et exprimer sa révolte avec Manuel, la Salle 101 te parle des sorties du mois (voire des deux mois), exposé digne et beau de choses bonnes à se mettre sous l’oeil, mais aussi de Charles Burns et de son excellent Vortex, sans oublier Tardi et Manchette, dont les éditions Fururopolis ont la bonne idée de proposer l’intégrale, avec un petit détour du côté de la collection Dyschroniques avec A voté, d’Isaac Asimov et Traverser la ville, de Robert Silverberg. Fou, quand on y pense, non ?

« Ouais, mais tu vois, quoi, la science-fiction, quoi, tu marches face à ton destin et tu attends le vaisseau spatial, quoi », nous explique un lecteur lambda en parka jaune.

category: On Air
tags:

[…] Bercée entre Valls et Fillon, la Salle 101 s’apprête à collaborer comme elle sait faire, mais avant, elle s’autorise un détour intellectuel : Westworld et Timeless, deux séries SF médiocres, voire moyennes. Catherynne M. valente et sa fantasy cheloue & jolie. Adolf Hitler et son double de papier dans Il est de retour, roman de Timur Vermes. Allons, allons, appelez la sécurité.

« La Science-Fiction, c’est l’avenir de l’Amérique du Nord », déclare Ronald R.

category: On Air
tags:

[…] Portée par la joie, enfin reconstruite, rassemblée, sereine, heureuse dans la tempête, la Salle 101 resserre les rangs en parlant de Westworld, série télévisée garantie sans acteurs chauves, Mademoiselle, film avec du sexe et des jaunes, L’exégèse de Philip K. Dick, roman/chose/autobiographie/Bretzel sorti de la tête de l’auteur fou. Eh ouais, avec du René-Marc Dohlen dedans.

« Je rêve de tempêtes, de sucettes roses et de pamplemousses par milliers », explique Philip K. D.