L’émission science-fictionnesque – Sur Fréquence Paris Plurielle – 106.3
category: On Air
tags:

[...] Foudroyée par la récente élection d’un pape amateur de vol plané au-dessus du Rio de la Plata, la Salle 101 parle sexe et drogue avec Springbreakers et révolution syrienne avec Presqu’île arabe, de Salwa Al Neimi. Toi aussi, public, sonne l’angélus avec nous, même si on n’est pas censé accentuer les termes latins.

« les conseils des ministres, c’est un peu comme une drogue », nous signale Valérie P.

4 comments

Lise Abdaloff

mars 20th, 2013

Rattrapage en mode chasse-neige sur mon intervention autour de Springbreakers!!

A la réécoute de l’émission, j’ai la sensation que, en désirant aborder un endroit du film où il me semble que ce dernier traite du paradoxe du sexe et d’une forme de puritanisme larvé,je parais prôner une orthodoxie où le seul rapport « vrai » serait l’amour vaginal, et où toute autre pratique ne serait que subalterne.

Pure maladresse de ma part, cela ne correspond strictement pas à mes convictions et n’était absolument pas le propos.

Malter Mlenon

mars 29th, 2013

Je ne suis pas d’accord. Je viens d’écouter l’emission sur le site et je crois que vos commentaires sont très justes… effectivement, « toute autre pratique », dans le sens que j’ai compris, et c’est evident dans le film, et peut être même son sujet central, n’est qu’un autre produit à consommer, pour ce genre de societé, un nouveau jeux video. Le puritanisme larvé en fait partie.

Lise Abdaloff

mars 31st, 2013

merci cher Malter Mlenon

Maurice

avril 1st, 2013

« Le vaginal » est le seul film de Jean-Paul Belmondo que je supporte. Avec « Faut pas taper dans les couilles d’un flic » d’Alain Delon.