L’émission science-fictionnesque – Sur Fréquence Paris Plurielle – 106.3
category: On Air
tags:

[...] Dans un hurlement de joie démente, la Salle 101 parle du dernier roman de Douglas Coupland, d’un texte de William Gay et même d’Alan Moore, grâce à la sensualité féline qui caractérise Alfred. L’assistance est sans voix.

« Je n’ai jamais rien compris à la science-fiction » nous explique Claude Lévi S.


4 comments

Alice Abdaloff

avril 16th, 2010

Raoul, vous bûtes.
Je ne parle pas du dernier roman de Baxter, mais du dernier de Douglas Couplans.
Ou alors vous vous emmêlates les pattes fichiers audio.

lev davidovitch

avril 16th, 2010

Voire douglas coupland. y’a pas que raoul qui a trop bûté.

avril 16th, 2010

Je viens de corriger. C’est bien Jean-Didier Coupland.

leave a comment