L’émission science-fictionnesque – Sur Fréquence Paris Plurielle – 106.3
category: On Air
tags:

[...] La Salle 101 dit tout sur deux auteurs fondamentaux (mais différents): José Saramago et Dashiell Hammett. Rien de moins. À noter que les dix première minutes de l’émission ont un son dégueulasse. Une enquête interne est en cours.

« Je te jure, il avait la boîte à gant entièrement rentrée dans la gorge, » nous explique Christian P., pompier volontaire à Évry.

ah.ah.ah

1 comment

Sérgio Cordeiro

novembre 3rd, 2010

À propos de la nouvelle « La Chaise », la première histoire de « Quasi Objet »: la chaise en question n’est pas qu’une simple chaise. Il s’agit de la chaise du dictateur portuguais António de Oliveira Salazar, qui fût le père totalitaire du Portugal de 1926 jusqu’a 1968, quand il tombât… ni plus ni moins, de sa propre chaise, se blaissant grièvement à la tête. Il s’agissait d’un malencontreux accident doméstique qui aurait été à l’origine de la chute littérale du dictateur. Saramago a voulu voir en cette chaise le prélude de la révolution des oeillets le 25 avril 1974, voir même la chute d’une chaise representative du pouvoir, le trone qui se brisat sous le derrière du dictateur. Vrai ou non, Salazar est décedé en issu de cet accident, et son successeur, Marcelo Caetano, fut le dernier représentant de la dictature jusqu’à la révolution. Salazar mourrût en 1970, en conséquence d’une chute que quelques uns prétendent avoir eu lieu dans une baignoire (en portuguais « banheira ») et non pas du haut d’une chaise (« cadeira », ce qui pourrait mener a une confusion de mots). Si je puis me permettre une suggéstion, Saramago approfondit ses idées sur les régimes qui tournent au totalitarisme dans le roman qui suit L’Aveuglement. Il s’agit de La Lucidité, oú la démocracie est confrontée a un nouveau genre d’aveuglement: les électeurs votent blanc a plus de 80%. Le régime politique ne peut plus tenir debout, sauf si on peut trouver des coupables. Le totalitarisme se trouve en tournant le carrefour. Lisez ce livre (et les autres) de Saramago, car cet ecrivain est bien plus qu’un romancier. C’est un sociologue, un psicologue, peut-être un prophète, mais surtout un homme lié à son passé campêtre, authentique et lucide. Je dois même dire que sa mort à 87 ans a été prémature.

leave a comment